bio.wikisort.org - Animal

Search / Calendar

Couleuvre fer-à-cheval

Hemorrhois hippocrepis
Hemorrhois hippocrepis (jeune)
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Colubridae
Sous-famille Colubrinae
Genre Hemorrhois

Espèce

Hemorrhois hippocrepis
(Linnaeus, 1758)

Synonymes

Statut de conservation UICN


LC  : Préoccupation mineure

Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Hemorrhois hippocrepis ou Couleuvre fer-à-cheval est une espèce de serpents de la famille des Colubridae[1]. Cette couleuvre se rencontre autour de la mer Méditerranée occidentale.


Répartition


Cette espèce se rencontre dans une grande partie de la péninsule Ibérique (Espagne, Portugal, Gibraltar) et en Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie). Elle est aussi présente en Sardaigne, sur l'île de Pantelleria et depuis le début des années 2000 à Ibiza (Baléares), où elle est invasive[1],[2].


Liste des sous-espèces


Selon Reptarium Reptile Database (14 février 2014)[3] :


Description


C'est une grande couleuvre vive et rapide. Adulte elle atteint entre 100 et 140 cm, avec un maximum de 185 cm. Les mâles sont un peu plus grands que les femelles en moyenne. Elle a de grands yeux. Ses pupilles très visibles sont rondes comme pour toutes les couleuvres d'Europe occidentale[2].

Elle est assez colorée, avec une couleur de fond jaune ou gris, souvent envahie de sombre. Les alentours de la gorge sont souvent orangés, et parfois tout le dessous du corps. Sur cette couleur de fond contrastent des grandes taches arrondies plus sombres, souvent noires, parfois rousses, bordurées de clair plus concentré que sur le fond. Ces taches sombres couvrent une grande partie de la surface du dos, puis fusionnent ensemble en arrivant à la queue pour former une raie médiane régulière. Des taches sombres moins grandes couvrent aussi les flancs en alternance avec celles du dos, et se rejoignent également au niveau de la queue pour former des raies latérales.

Hemorrhois hippocrepis étant originaire d'Afrique du Nord, où elle a trouvé son refuge glaciaire, la parure particulière de cette couleuvre et son comportement de défense sont probablement le fruit d'une mimétisme batésien avec Daboia mauritanica.


Comportement


Elle n'est pas venimeuse et est totalement inoffensive pour l'homme. Elle est craintive et s'enfuit le plus souvent. Dérangée, elle aplatit sa tête qui devient triangulaire, ce qui la fait ressembler à une vipère, se replie en S et souffle. Elle se défend énergiquement en mordant si on l'importune.


Étymologie


L'épithète spécifique hippocrepis vient du grec ιππος, « cheval », et κρηπις, « chaussure », donc « en fer à cheval » en référence à la forme du dessin qu'elle présente à l'arrière de la tête[4].


Statut IUCN


Cette espèce de Colubridae est classée Préoccupation mineure (LC) sur la liste rouge des espèces menacées IUCN du fait de sa zone de répartition relativement grande. Selon IUCN : "Une tolérance de modification (dégradation) de son habitat est possible, une grande population est présumée et qu'il est peu probable que l'espèce soit en déclin rapidement, cette espèce est inscrite en préoccupation mineure"[5].


Captivité



Espèce invasive


Depuis 2003, dans l'île d'Ibiza, Hemorrhois hippocrepis est une espèce reconnue comme invasive. Son introduction est le résultat de l'importation d'oliviers du continent, dans les racines desquels s'abritaient ces couleuvres. Les lézards endémiques de l'archipel des Baléares, notamment Podarcis pityusensis sur Ibiza, ont évolué en l’absence de prédateur de cette importance, et sont donc aujourd'hui menacés[6]. D'autres serpents introduits plus anciennement posent problèmes sur cet archipel, comme Macroprotodon mauritanicus et Zamenis scalaris, introduits dès l'époque romaine, qui ont déjà fait disparaitre certains lézards dans les îles principales, et Natrix maura qui a entrainé la quasi-disparition d’Alytes muletensis. Leurs effets s'ajoutent à ceux d'autres prédateurs étrangers à l'archipel comme les chats domestiques et les rats[7]. Hemorrhois hippocrepis a également été introduite à Pantelleria et en Sardaigne, où elle n'est pas considérée comme nuisible.


Galerie



Publications originales



Liens externes


Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références


  1. Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Philippe Geniez, Guide Delachaux des serpents d'Europe, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, éditions delachaux et niestlé, 2015, (ISBN 978-2-603-01955-9).
  3. Reptarium Reptile Database, consulté le 14 février 2014
  4. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Paris, Belin, coll. « Éveil nature », , 207 p. (ISBN 978-2-701-14142-8, OCLC 165085146, BNF 40110787)
  5. Jose Antonio Mateo Miras, Marc Cheylan, M. Saïd Nouira, Ulrich Joger, Paulo Sá-Sousa, Valentin Pérez-Mellado, Iñigo Martínez-Solano, Roberto Sindaco, Antonio Romano, « The IUCN Red List of Threatened Species », sur IUCN Red List of Threatened Species, (consulté le ).
  6. Diario de Ibiza du 4 avril 2014 - Un experto advierte de que la serpiente de herradura ha colonizado ya media Ibiza
  7. J. Speybroeck, W. Beukema, B. Bok, J. van Voort, I. Velikov, Guide Delachaux des amphibiens et reptiles de France et d'Europe, éditions delachaux et niestlé, édition française de 2018 (édition originale de 2016), (ISBN 978-2-603-02534-5), pages 28 et 29.

На других языках


[es] Hemorrhois hippocrepis

La culebra de herradura (Hemorrhois hippocrepis) es una especie de serpiente de la familia Colubridae. Estas serpientes tienen formas estilizadas, la cabeza puntiaguda, bastante diferenciada del tronco y con una cola larga y delgada. Se trata de una serpiente muy ágil que puede subirse con una facilidad asombrosa a arbustos, árboles y escarpes en busca de presas o nidos de aves. La culebra de herradura puede medir desde un metro —por término medio— hasta 156 cm. En Baleares se ha detectado tendencia al gigantismo en esta especie, llegando algunos ejemplares excepcionales a alcanzar casi los dos metros. Esta culebra presenta un color amarillo muy poco patente, ya que tanto la cabeza como el dorso poseen manchas negras que, en conjunto, dan una tonalidad al reptil oscura casi negra. En la parte posterior de la cabeza, una de estas manchas toma, con frecuencia, la forma de una herradura que rodea la nuca. A esta característica se le debe su denominación vulgar.
- [fr] Hemorrhois hippocrepis

[ru] Подковчатый полоз

Подковчатый полоз[1] (лат. Hemorrhois hippocrepis) — вид змей из семейства ужеобразных.



Текст в блоке "Читать" взят с сайта "Википедия" и доступен по лицензии Creative Commons Attribution-ShareAlike; в отдельных случаях могут действовать дополнительные условия.

Другой контент может иметь иную лицензию. Перед использованием материалов сайта WikiSort.org внимательно изучите правила лицензирования конкретных элементов наполнения сайта.

2019-2024
WikiSort.org - проект по пересортировке и дополнению контента Википедии