bio.wikisort.org - Animal

Search / Calendar

Les Aphylinae sont une sous-famille d’insectes hémiptères hétéroptères (punaises) de la famille des Pentatomidae. On en connaît espèces dans 2 genres. Certains les considèrent comme une famille à part entière, les Aphylidae.

Aphylinae
Neoaphylum grossi
Classification
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infra-classe Neoptera
Super-ordre Hemipteroidea
Ordre Hemiptera
Sous-ordre Heteroptera
Infra-ordre Pentatomomorpha
Super-famille Pentatomoidea
Famille Pentatomidae

Sous-famille

Aphylinae
Bergroth, 1906[1]

Synonymes


Description


Aphylum sp., du Queensland, vue dorsale
Aphylum sp., du Queensland, vue dorsale

Ces punaises au dos fortement convexe se caractérisent en particulier par un scutellum très allongé, allant jusqu'à l'apex de l'abdomen, mais sans couvrir les côtés, et par une tête courte, ne s'étendant que très peu en avant de la marge antérieure des yeux. Leur rostre est allongé, et dépasse les hanches postérieures. Le pronotum comporte un lobe latéral postérieur revenant en arrière, laissant apparaître entre lui et le scutellum, en vue latérale, le mesonotum et le metanotum en dessous des cories. Les parties latérales du thorax sont modifiées de manière unique en un exponium[2]. Les tarses ont 3 segments, les antennes en ont 5. Leur taille est de 4.7 à 5,8 mm[3],[4].


Répartition


Ces punaises sont endémiques d'Australie. Aphylum syntheticum a été trouvée dans les régions sèches du Sud de l'Australie et du Victoria. Neoaphylum grossi n'a été trouvé que dans la localité type au Nord-Est de Perth (Australie occidentale). On ne connaît pas la répartition précise de la troisième espèce, A. bergrothi, indiquée simplement « Australie »[4],[5].


Biologie


Leur biologie est très peu connue. Aphylum syntheticum a été trouvée sous l'écorce d'une espèce d'Eucalyptus, Eucalyptus camaldulensis Dehnh. (Myrtaceae), appelé en Australie « River Red Gum », ou « gommier des rivières » en français[4],[6].


Systématique


Ce regroupement a été créé par l'entomologiste finnois Ernst Evald Bergroth en 1906, en tant que sous-famille au sein des Pentatomidae[7] pour Aphylum, son genre type. Certains auteurs l'ont considéré comme une famille à part entière, les Aphylidae, au sein des Pentatomoidea, dès Reuter en 1912[8], bien que cette conception ne semble pas retenue par les dernières études[4],[9]. Ce statut reste à stabiliser.

Au sein des Pentatomidae, ce groupe pourrait être le groupe frère des Cyrtocorinae[2].

L'étymologie du nom est construite à partir du grec latinisé scientifique a- (« sans ») et phylum, « parenté » (de φῦλον, « tribu, race »[10]), signifiant « sans parenté reconnaissable » avec les autres groupes de punaises[7].

Les deux premières espèces ont été décrite en 1906, la première par Bergroth, baptisée Aphylum syntheticum, en raison de son caractère composite de traits de divers autres groupes, et la seconde par H. Schouteden, nommée A. bergrothi en hommage au précédent. La troisième ne sera découverte qu'en 2001 par Štys & Davidová-Vilímová, et attribuée à un nouveau genre, Neoaphylum[11]. Kment, Štys & Davidová-Vilímová considèrent qu'il faut attendre une révision du genre Aphylum avant de pouvoir distinguer correctement les espèces qui le composent et qui pourraient être plus nombreuses que deux[2].


Liste des genres


Selon BioLib (6 juillet 2022)[1] :

Sur les autres projets Wikimedia :


Liens externes



Notes et références


  1. BioLib, consulté le 6 juillet 2022
  2. Petr Kment, Pavel Štys et Jitka Vilímová, « Thoracic scent efferent system and exponium of Aphylidae (Hemiptera: Heteroptera: Pentatomoidea), its architecture and function », European Journal of Entomology, vol. 109, no 2, , p. 267–279 (DOI 10.14411/eje.2012.035, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Randall T. Schuh et Christiane Weirauch, True bugs of the world (Hemiptera, Heteroptera) : classification and natural history., Manchester, Siri Scientific Press, , 800 p. (ISBN 978-0-9957496-9-6 et 0-9957496-9-8, OCLC 1125224106, lire en ligne), p. 488
  4. (en) « Australian Faunal Directory - Aphylidae », sur biodiversity.org.au (consulté le )
  5. Schouteden, H., « Heteroptera. Fam. Pentatomidae. Subfam. Aphylinae. », Genera insectorum, no 47, , p. 1-4 (lire en ligne)
  6. « Plant Host Records Pentatomidae: Aphylinae », sur www.ndsu.edu (consulté le )
  7. (de) E. Bergroth, « Aphylinae und Hyocephalinae, zwei neue Hemipteren-Subfamilien », Zoologischer Anzeiger, vol. 29, , p. 644-649 (lire en ligne)
  8. (en) W.E. China, « XXVII.—A new genus and species representing a new subfamily of Plataspidae, with notes on the Aphylidae (Hemiptera, Heteroptera) », Annals and Magazine of Natural History, vol. 8, no 87, , p. 204–210 (ISSN 0374-5481, DOI 10.1080/00222935508655631, lire en ligne, consulté le )
  9. (en) Jocelia Grazia, Randall T. Schuh et Ward C. Wheeler, « Phylogenetic relationships of family groups in Pentatomoidea based on morphology and DNA sequences (Insecta: Heteroptera) », Cladistics, vol. 24, no 6, , p. 932–976 (DOI 10.1111/j.1096-0031.2008.00224.x, lire en ligne, consulté le )
  10. « phylum », dans Wiktionnaire, (lire en ligne)
  11. Štys, P. et Davidová-Vilímová J., « A new genus and species of the Aphylidae (Heteroptera: Pentatomoidea) from Western Australia, and its unique architecture of the abdomen », Acta Societatis Zoologicae Bohemicae, vol. 65, , p. 105-126



Текст в блоке "Читать" взят с сайта "Википедия" и доступен по лицензии Creative Commons Attribution-ShareAlike; в отдельных случаях могут действовать дополнительные условия.

Другой контент может иметь иную лицензию. Перед использованием материалов сайта WikiSort.org внимательно изучите правила лицензирования конкретных элементов наполнения сайта.

2019-2024
WikiSort.org - проект по пересортировке и дополнению контента Википедии